Parution du livre de Jean-Pierre Sautreau : « Criez pour nous »

Éditeur

Le 12 janvier 2021 est paru le livre « Criez pour nous » de Jean-Pierre Sautreau :

Mars 2020 : l’ex-père Preynat est condamné à 5 ans de prison pour agressions sexuelles sur de jeunes scouts. JP Sautreau a recueilli les paroles de personnes abusées sexuellement en France entière.

Après «Une croix sur l’enfance», livre révélation sur son drame personnel dans l’Évêché de Vendée, il est devenu le porte-parole de milliers de personnes. Ce nouvel ouvrage présente son travail de collecte avec des témoignages crus et sur le vif de ceux dont les vies ont été brisées par des hommes d’Église.

Le nouveau récit de JP Sautreau dévoile ce qui n’avait encore jamais été fait dans un ouvrage : la parole crue de centaines de victimes d’attouchements et viols par des hommes de l’Église durant plus de trente années à travers la France.

Comme «Une croix sur l’enfance», le premier témoignage de JP Sautreau qui a bénéficié d’une importante couverture médiatique (journaux, radios, télés), ce livre va, pendant des mois, être au coeur de l’actualité.

En effet, en 2021 la Commission Sauvé dont l’auteur a intégré un groupe de travail national, va rendre compte de ses travaux.

Ce livre va être le premier livre témoin de ses futures révélations et réflexions.

La force des témoignages rapportés va donner une très sensible chair aux futures conclusions de la commission. Il livre ici des centaines de terribles témoignages de victimes jusque-là enfermées dans le silence.

Le premier livre était une révélation : le cri d’une souffrance solitaire et taboue, ce second livre est désormais le porte-voix de plusieurs générations sacrifiées.


Interview sur TV 3 provinces le 18 janvier 2021 :


Radio-France Loire Océan le 19 janvier 2021 à 9H10


TV 3 Provinces 26 janvier 2021


Radio AlterNantes 4 février 2021


 

Conférence de presse de Mgr Jacolin

Le 23 octobre 2020, Mgr Jacolin a convoqué la presse pour une cérémonie de repentance.

Sans citer de noms, il a toutefois indiqué des chiffres et des lieux. C’est une étape importante pour notre collectif, mais cela reste une étape.

Texte de repentance de Mgr Jacolin :

 

Déclaration de Jean-Pierre Sautreau au nom du Collectif :